Marathon Acerta Ekiden 2013

Chaque année mon entreprise participe au marathon ekiden de bruxelles qui se déroule dans (et autour) du stade roi baudoin.

Cette année, quand j'ai voulut m'inscrire dans l'équipe c'était déjà trop tard.

Je me suis donc proposé comme coéquipier de secours.

Quelques jours après ma proposition, le capitaine d'une des 2 équipes me contacte pour me dire qu'il reviens de blessure mais n'est pas encore a 100% et donc préfère me laisser courir sa place sur les 10km

Pas de soucis

Puis le semaine avant le marathon, l'autre équipe me contacte pour me dire qu'il y a un de leurs hommes qui ne sais pas venir, et demandent si je saurais courir a sa place. Après un petit moment de réflexion, Je leur explique que je suis déjà dans l'autre équipe mais que si c'est techniquement faisable et que c'est pas 10km. je veux bien le faire C'est pas 10km, juste 7.5... :-o

Je me retrouve donc aligné comme 2eme relais dans une équipe et comme dernier relais dans une autre. C'est bien car j'aurais un peu de temps pour récupérer entre les 2.

Le jour même j'arrive sur place et trouve facilement ma première équipe, puis l'autre équipe arrive car c'est tjr rdv au même endroit depuis qu'on y participe.

On va donc s'installer dans les tribunes. Le départ est donné et je dois donc aller rapidement prendre place dans la zone de départ pour m'y échauffer et attendre le coureur. Le relais se passe bien, et je cours a un bon rythme. Même si c'est pas a mon maximum (faut quand même que j'en garde un peu pour après) Au milieu du 2eme tour, je me fait dépasser par les premiers. Des vraies fusées. Ma coéquipière est bien là et on se passe bien le relais. J'ai fait les 10km en 50 minutes

J'abandonne donc mon équipe pour aller rejoindre l'autre équipe. Où je me change, m'étire, me restaure un peu car on estime que je dois avoir entre 1h et 1h20 entre les 2 relais.

Des tribunes qui vois la femme qui a pris mon relais qui fini son truc, elle a bien courut a son rythme et termine bien fatigué (elle reste plusieurs minutes contre les barrières pour retrouver son souffle)

Un peu de stress durant le 2eme relais de 10km, car on n'a pas vu passer le mec la première fois. Mais bon on a envoyé le relayeur suivant bien a l'avance par sécurité.

Encore un dernier petit stress car le coureur est un peu plus lent que prévus. Mais je le vois arriver de loin (vive le virage). Je cours du mieux que je peut (c'est a dire pas bcq moins vite que pour mes 10km) et termine les 7.5km en 32 minutes

Je récupéré les médailles puis j'essaye de rejoindre ma dernière équipe, c'est pas simple car je dois passer au dessus d'une barrière qui est un peu plus grande que ma taille. D'un coté ça passe car y a un rebord mais pas de l'autre. Je me retrouve donc pendu au milieu de la barrière LOL avec un petit coup de main d'un autre coureur ça passe. C'est quand même parfois chiant d’être petit.

Et après quelques coca (ou bières) dans l'espace VIP :-)

Le plus surprenant c'est quand malgré mon absence d’entraînement (juste un 10km le dimanche d'avant) je n'ai pas eut mal aux jambes les jours d'avant

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

:-) :) ;-) ;) :-/ :-| LOL :-D :( :-( :-C 8-) :-o :-O ;-( ;(' 8-O

Fil des commentaires de ce billet