Blog.dedj

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi, juillet 8 2010

24h vélo de marche-en-famenne 2010

24h vélo de Marche-en-Famenne

Ayant déjà participé a de nombreuses courses de 24h en équipe [1] je voulais me tester sur une course de 24h en solitaire

c'est tout d'abord une bonne raison de s'entrainer un peu plus sérieusement que d'habitude, et donc de faire quelques sorties de plus 120km

Mais pour éviter le plus possible de me blesser avant cette épreuve j'ai arrêté de m'entrainer en course à pied 2 mois avant.

J'avais quelques craintes concernant le temps, car on a eu de très grosses chaleurs durant la semaine, et ils annonçaient des averses orageuses durant le samedi après midi

Le samedi matin, ma mère viens me chercher avec tout mon barda : vélo de course, 2 roues de rechange, mon VTT, matos de camping, nourriture et surtout de quoi se changer de nombreuses fois (la quasi-intégralité de mes vêtements de vélo)

Il fait déjà très chaud, arriver sur place ce n’est pas mieux. Je vais a la tente d'inscription voir où se situe la tente que j'ai demandé a occupé, je serais avec l'équipe n° 22 (une équipe de policier) et un autre solitaire.

Avec ma mère on décharge mes affaires puis on aide les policiers à installer leur tonnelle. on est déjà en nage, ça promet

Vers 14h30, le ciel s'obscurci et il commence a pleuvoir. On se met aux abris, mais ça ne sera pas un orage et ça ne durera pas longtemps, juste de quoi refroidir les dalles de bétons qui forment la route.

Vers 15h50 je vais sur la ligne de départ et je me place derrière avec un autre solo, le 1er tour sera fait derrière une des jeeps de la sécurité, déjà là alors que ça n'avance pas fort on vois que certains ont du mal a tenir le rythme. Mais après un tour la meute est lâchée et les candidats à la victoire commencent la guerre.

Perso je roule a mon rythme, et même un peu trop vite a mon gout, car je sais qu'il faut que je roule calmement. je roule durant 2h30 avant de faire une petite pause pour essayer de manger (mais pas grand-chose ne passe) et refaire le plein des bidons

Vers 19h10 je remonte sur le vélo pour rouler 2h, mon objectif étant de profiter le prochaine pause pour monter le matos pour rouler la nuit, chose que je ferrais pour repartir vers 22h30 durant une heure.

De nouveau une pause pour essayer de manger, puis vers 1h du matin je démarre pour rouler 2h, là je commence a ne plus avoir d'énergie et ça sera encore pire vers 4h du matin ou je décide d'arrêter pour prendre une douche et me reposer un peu (après la course j'ai regardé mes puls durant ses 2 relais là et c'est vrais que la fatigue se fait bien voir au lieu d'être dans les 150->160 puls de moyennes je suis entre 120 et 130.... )

je dors de 6h vers 7h15, mais je traine un peu au lit, car j'ai froid (d'après les autres il ne fait pas froid, bon OK c'est la fatigue) vers 8h mes parents arrivent pour m'apporter mon nesquick :) je le bois tranquille puis je démarre vers 9h (oui je sais c'est une pause bcq trop longue) pour rouler 2h

(Après vérif mes puls sont quand même remontés vers les 140 ce qui est un peu mieux)

Une pause d'une heure et vers 13h je repars rouler 1h30, mais il commence a faire bien bien chaud et je fini mes 2 bidons durant ce temps-là. Je décide donc d'attendre que le soleil chauffe un peu moins.

Vers 15h30 je mets dit que si je ne roule pas maintenant, il sera trop tard donc j'enfourche le vélo. Seul objectif : passer la ligne a temps. Je ne suis pas là pour faire un classement (sur le dernier que j'ai vu, j'étais avant-dernier avec 3 tours de retard et c'était avant ma pause donc normalement le solo qui était derrière moi doit être bien devant)

Je commence le tour et je retrouve un mec avec qui j'ai discuté samedi en roulant, il s'offre de me couper le vent durant 2 tours, car après il passe le relais a un de ses coéquipiers (vers 15h45 on ne peut plus changer donc il doit le faire avant), après quelques km on se retrouve avec un autre cycliste et après que l'autre lui aie expliqué que j'étais un solo, me dit "reste derrière, c'est moi le dernier relais de l'équipe" on va rouler 2 tours a 3, puis le dernier tour a 2. Au pied de la dernière côte j'aperçois le solo qui a une place d'avance sur moi, je remercie bien le mec avec qui j'ai roulé, et j'accélère doucement jusqu'a ce que je solo me voie, quand il me remarque j'attaque et il ne sais pas suivre plus que quelques mếtres (je suis un grimpeur, d'ailleurs quand je roulais avec quelqu'un je devais tjr attendre dans les cotes) mais je continue a bloc, car mon principe c'est "on ne finit pas une course en n'étant pas crevé" donc je sprinte vers la ligne d'arrivé

en passant du côté opposé de la ligne d'arrivée un spectateur décide de traverser alors que j'arrive, je lui gueule de ne pas bouger (car je suis trop rapide pour freiner a temps) et je passe entre lui et une autre spectatrice en vélo en roulant légèrement dans l'écoulement d'eau (la femme a eu bien peur)

Je relance, je fais le virage a 180° et je relance encore une fois pour un sprint, mais je dois ralentir avant la ligne, car y a des gens à l'arrêt dessus.

J'attends le solo, et je lui dis bien que c'était pour le fun, car il doit avoir quelques tours d'avance

Puis je rentre à la tente où mon père me dit que ce n’était peut-être pas utile de sprinter comme ça. oui, mais moi je veux être crevé

Les autres équipes arrivent, on se félicité. Les policiers font avec tours et l'autre solo qui était dans ma tente fait 430km alors qu'il a arrêté vers midi (son objectif était de faire mieux que les 403km de l'année dernière)

On range, on discute un peu, on entend le classement, puis je rentre.

Et le lendemain en regardant sur le site de chronorace, je vois dans le classement que je ne suis pas dernier, mais avant-dernier, car je suis a égalité de tour avec l'autre solo, mais je le bat de 27 secondes.... Sur une course de 24h....

Bilan : bonne expérience, super bonne ambiance dans les tentes et sur le circuit. Par contre, j'ai eu vraiment bcq de mal a mangé. D'après le polar j'ai consommé 7900kcal, et j'ai mangé : 2 barres isostar 2 gels antioxydants gels energix un pot de aiki noodle 2 morceaux et demi de chocolat a la banane

2 sandwichs mous vides, et 2 avec du salami

Et c'est tout... ça fait 1024 kcal heureusement que j'avais de l'hydrixir (ça, mais 1300kcal) et que durant les jours avant j'avais pris du maltodextrine dans mon eau quotidienne (1500kcal)

Autre petit problème, j'avais pris de la crème pour cuissard, mais c'était la première fois que je l'utilisais et on dirais (vu l'état de mon cul) que j'en ai pas mis suffisamment

sinon le jour même et les jours d'après on notera l'absence de douleurs musculaire (j'ai uniquement eut mal aux tendons d'achille suite aux contact entre mes chaussures et cette partie de mes pieds)

Notes

[1] 3 éditions de Cergy, 3 de Marche-en-Famenne, 1 de tavigny

samedi, septembre 5 2009

24h VTT cergy pontoise 2009

Cette année encore j'étais présent aux 24h vtt de cergy pontoise

Au menu, une très grosse présence

une équipe de 6 3 équipes de 5, une équipe de 3 une équipe de duo 5 solos

Donc un bon gros bloc de potes et de connaissance, ambiance assurée

Le départ était donné à 14h, et on commençait avec 500metre de course à pied puis 5km sur de la route avant de faire un demi-tour du circuit donc vu que je fais de la course a pied j'ai été volontaire désigné :-)

Les bois de cergy venaient juste d'être nettoyés en profondeur des arbres morts ou malades, donc les organisateurs avaient reçu l'autorisation de s'enfoncer plus dans le coeur des bois que les années précédentes, mais uniquement s'ils suivaient les traces de débardages

Le circuit :

Après la ligne de départ, on avait une grande ligne droite qui passait derrière les stands, puis après un demi-tour on passait devant une première partie des stands, puis le circuit habituel jusqu'a la butte a juju puis le parcours le long de l'oise et les maraichers on rentre dans le parc pour faire un ptit single génial suivi d'une belle bosse, elle-même suivie par une côte en 2 partie.

Après ça une petite descente pour faire un tour dans les bois avec des secteurs remplis de sables (même, l'orga était surprise) et 2 descentes bien raides suivies entre chaque d'un tape cul (que personnellement j'ai jamais réussi a passé, car des côtes de 30% dans du sable c'est balaize) on arrivait vers la zone du manège ou une autre partie des stands étaient situés (ceux de nos équipes d'ailleurs)

Puis après la boucle dans le manège on arrivait près de la ligne d'arrivé via la traditionnelle descente technique suivie de la grosse cote que j'ai tjr pas réussis a passer...

Le départ est très rapide, c'est une belle cohue, mais c'est bien sympa, sur la route je paye un peu le fait que j'ai pas réglé correctement mon dérailleur arrière (les 2 petits pignons sont inaccessibles) mais ça roule pas mal, y a juste un moment ou je fais une erreur de trajectoire et vu que les coureurs défilent je perds quelques places, mais j'arrive a faire mon 1er tour

Durant la nuit, comme chaque année on double nos tours pour savoir dormir plus confortablement.

Pour rouler la nuit, j'avais :

  • Un phare Busch & Müller Ixon
  • Un phare BBB
  • Une frontale Petzl Tikka
  • une diode arrière

Aucun problème a signaler, de toute façon c'est de l'éprouve sauf la frontale qui est neuve. Aucun problème de visibilité

D'ailleurs, mon équipe n'a pas rencontré de problème, sauf un frein à disque arrière qui était un peu huileux

C'était un super moment, vivement l'année prochaine (avec un peu moins de sable si possible)

vendredi, avril 4 2008

24h velo de Marche-en-famenne

Comme tout les 2 ans, lors du premier WE de juillet se déroulera au camp militaire Roi Albert de Marche-en-famenne [1] les

24h vélo de Marche-en-famenne

pour ceux qui n'ont pas de la calendrier sous la main, ça veut dire que c'est le 5 et 6 juillet ;)

Le but :

Apporter de l'argent pour subvenir à des projets d'associations, cette année cela sera :

  • Le Fond Lieutenant-Général Roman qui soutient les orphelins et handicapés de la défense.
  • La Moisson de Houmont qui soutient des adultes en situation de détresse
  • L’Enseignement Secondaire Spécialisé de Marloie
  • L’asbl Accompagner Durbuy qui prodigue des soins palliatifs à domicile dans le Nord-Luxembourg
  • L’asbl APHASI-LUX, groupement d’entraide pour les personnes aphasiques et leur famille

Cet argent est récolté sous forme de carte de parrainage de 5€ ( qui font aussi office de ticket de tombola), de dons en espèce et de sponsoring.

Le moyen :

Ben une "course" en vélo de 24h de long par relais, il y a des équipes de tous niveaux : des coureurs, des cyclotouristes, des gens avec des vieux vélos, ou des VTT.

Certain ont pour objectif la gagne, d'autre (la plus part) simplement de s'amuser entre copains/collègues.

Pour y participer, il faut :

  • avoir un vélo
  • s'inscire
  • avoir un casque
  • avoir plus de 12 ans (et au moins un adulte comme capitaine)
  • avoir un éclairage (même si le circuit est éclairé)
  • avoir une équipe de maximum 10 personnes

Les 24 heures se déroulent donc dans la base militaire, ce qui veut dire que la route est fermée durant la compétition et que les seules voitures qu'on verra c'est les jeeps d'assistance qui fond des boucles sur le circuit en cas de problème.

toutes les routes sont éclairées la nuit, et le revêtement est constitué de plaques de béton (avec un joint entre les 2),

En ce qui concerne le circuit, vu qu'il a changé la dernière fois, ça peut avoir encore changé. Mais il est principalement constitué de longues sections plates et de 2 côtes (et les 2 descentes qui font avec bien sur).

Les horaires :

ils ouvrent les parkings a 11h le samedi et les résultats sont donnés le dimanche a 17h. la course en elle-même est de 16h a 16h (logique hein LOL )

Durant toute la course, des activités sont proposées pour si vous avez des accompagnateurs ou simplement parce que vous ne roulez pas a ce moment-là.

Tiens d'ailleurs tant qu'on y est, j'ai trouvé une photo où mon équipe de 2006 se trouve

animation_017.jpg

c'était lors du tournoi de baby-foot où l'on s'est fait rapidement éliminer, mais on s'est quand même bien amusé

Mon avis

Personnellement j'y ais participé en 2002, 2004 et 2006. Avec des équipes variées (pour faire un classement en 2002, pour le fun avec des copains en 2004,et pour le super fun en 2006, car on était que 4 dans l'équipe avec moi comme seul cycliste[2]).

À chaque fois ce fut un très grand moment de convivialité, d'amitié et d'amusement, Bien entendu l'aspect sportif n'est pas complètement effacé par cela [3] (mais ce n'est pas des 24h folkloriques comme a Louvain la neuve par exemple, qui ressemblent plus a des 24h slalom entre les vomis) mais c'est plutôt un prétexte pour s'amuser et se surpasser.

Je mettrais peut-être un compte rendu des éditions précédentes si je les retrouve

Plus de renseignements sur http://24h-velo.be/

Parcour 2006, selon mes souvenirs


Agrandir le plan

Parcour 2002 et 2004 (une côte et une descente en plus)


Agrandir le plan

Notes

[1] Les autres années cela se déroule a Tavigny, lors des 24h cycliste de Tavigny

[2] J'ai fait la moitié des tours de l'équipe ;-)

[3] on voulait absolument finir devant les facteurs par exemple