Duathlon de Malonne 2013

Comme chaque année depuis un bon moment, le 11 novembre je participe au duathlon de malonne

Le principe est tjr le même, et le parcours aussi : 4km de course a pied, 18km de vtt, 2km de course a pied

Cette année la météo de la semaine a été très pluvieuse et donc le terrain est bien boueux. Le temps était sec mais quand même un peu froid.

Seul petit changement dans l'organisation, sur le parcours on traverse une route qui est en travaux. Et il y a la déjà les 2 bordure mais rien derrière donc on est sensé monter, avec le vélo, un trou de 50cm de haut. Mais heureusement, les bénévoles sont là : ils ont installé une petite rampe en terre et en bois pour qu'on puisse passer sur le vélo ;-)

Cette année comme entraînement c'est un peu mieux que l'année dernière (0), mais c'est pas top non plus donc j'y vais sans objectif autre que m'amuser. Sans compter que j'ai remarqué le soir avant le duathlon, que c'était impossible de passer sur le grand plateau...

Bien entendu, je fais le trajet vers le duathlon sur le vélo. Ce qui fait que j'arrive au retrait des dossard avec déjà pas mal de boue. Les formalités remplies, je sors pour adapter mon équipement (retrait de ma gore tex vu qu'il pleut pas, et j'en profite pour mettre des chaussettes sealskin [1] )

Et qui je vois arriver : Paul Henri, qui officie comme speaker. Il m'a reconnu du triathlon de Namur, et donc a décidé de m'interviewer. on discute un peu puis je lui dit que j'ai pas trop envie d'être interviewer, mais il ouvre son micro pour raconter qu' "un sportif a fait une partie du parcours et le circuit est sec" je suis donc bien obligé de répondre "oui très sec, je n'ai que de la boue des pieds au genoux" :-)

En allant installer mon vélo, je croisse un tri-athlète que je connais donc on discute un peu. Puis un peu avant le départ un VTTiste que je connais d'un forum. Le temps passe relativement vite et le départ est donné. J'ai même pas entendu le coup de corne de brume.

Je démarre molo, puis je dépasse petit a petit quelques personnes pour me retrouver avec des gens qui ont +:- le même rythme.

les 2 tours se passent plutôt bien, si ce n'est que j'ai une de mes mini gourdes qui ne ferme pas. donc je suis un peu mouillé.

La transition est très rapide, vu que je n'utilise pas de pédales auto : mon casque et c'est réglé.

En vtt, mes pneus ont un peu de mal dans la boue, mais ça passe quand même. Juste une petite chute sur glissade au 2eme tour dans le passage entre 2 clôtures (j'ai évité de peu le fil barbelé, et comme me fait remarquer une amie. Tomber dans les fils barbelés le 11 novembre, ça serait con)

Un peu plus loin, dans une descente j’entends hurler et un mec par terre. Je m’arrête mais le mec n'a rien de grave. L'hurlement semble être juste du dépit car il était là pour la gagne et s'est planté / a eux un soucis mécanique.

le dernier tour un autre mec se plante dans une glissade, mais là aussi aucun soucis juste des vêtements un peu plus boueux.

La transition vtt-> vélo se passe bien, si ce n'est que j'ai retiré l'attache de mon casque en rentrant dans le parc a vélo (comme chaque fois). Alors qu'en fait, on ne peut défaire son casque, qu'après avoir déposé son vélo. Un référé de la fédération est là, et donc il attend que j'ai retiré mon casque pour me demander de la remettre puis de le retirer (ça correspond +/- a une pénalité de 10 secondes) Je ne suis pas a 10 secondes près, mais au moins j'ai appris un truc. Je recommencerais plus ^^

Pour les 2 derniers km. Au début paul henri m'encourage :) . j'ai plus trop d'énergie dans les jambes, je n'arrive plus qu'a faire des petits pas. Mais je termine en encourageant les gens qui courent avec moi.

Mais voilà c'est fait :)

Note

[1] chaussettes étanches

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

:-) :) ;-) ;) :-/ :-| LOL :-D :( :-( :-C 8-) :-o :-O ;-( ;(' 8-O

Fil des commentaires de ce billet