Cinglé du ventoux

Le mont Ventoux est l'une des cotes les plus célèbres de France, pour un tas de raison dont le prestige du tour de france et la situation particulière d'un pic a 1909m d'altitude dans une région vallonnée mais pas montagneuse .

Le mont Ventoux dispose de 3 routes pour accéder au sommet, une par Malaucène, une par Bedoin, et une par Sault (Le tour de france monte généralement par Bedoin)

Il existe un club des cinglés du ventoux, qui est un club fermé et dont la formalité d'entrée est de monter les 3 routes dans la même journée.

Quand je dis formalité ce n'en est quand même pas une, car ça représente 136 km et 4443 m de dénivellation (a titre de comparaison, sur les rando de 130km en Belgique on monte généralement +/- 1500m de D+)

Ayant plein de copains et copines française dans ce club, et aimant bien grimper je me suis dit que j'allais faire ce truc là.

Donc étant en vacance dans le coin et après avoir scruté la météo pour ne pas avoir trop de vent [1] j'ai décidé de faire ça ce mercredi.

Après un réveil très matinal, je quitte la camping pour arriver au Chalet Reynard (un restaurant situé au croisement de la route de Bedoin et de la route de Sault). Je met mes phares et je démarre pour une petite ascension jusqu'au sommet. Comme Corneille, je suis seul au monde a profiter du levé de soleil c'est génial mais il ne fait pas très chaud.

Chaleur Reynard -> sommet : 34:05

De là je met mon coupe vent en plus de ma veste longue et je plonge vers Bedoin en 35:05. En bas je vais chercher un croissant et j'en profite pour faire tamponner ma carte.

Je prend la route vers le sommet, et je me retrouve a rouler avec un anglais. On discute un peu, c'est bien sympa, mais d'après lui je roule un peu trop fort pour lui donc il me laisse partir a mon rythme.

Quelques km plus loin, ma chaîne casse. Je prend un peu de temps pour réparer et pendant ce temps là, l'anglais me récupère. Je termine de réparer et le reprend. Vu qu'on approche du chalet Reynard je lui dit que s'il veut j'ai de l'eau dans l'auto. Au chalet je refais le plein des bidons, et je vire mes gants long, ma lampe ainsi que ma veste.

Puis je monte jusqu'au sommet

Bedoin-> sommet : 2:05:06

Où le vendeur de saucisson viens d'ouvrir et le magasin est en train de faire pareil. Et grosse surprise un mouton se retrouve là tout seul :-) Je discute un peu en profitant du beau temps et de l'absence de vent en attendant que le magasin termine d'ouvrir, je met le cachet et je descend vers Malaucène en 29:01. Seul problème ma réparation sur un ensemble chaine+pignons un peu trop usé fait que si j'utilise les 6 plus petits pignons ça "saute" un ptit peu et donc je ne pédale quasiment pas.

A Malaucène, je vais au magasin de vélo pour acheter un nouveau maillon rapide (faut tjr remplacer une pièce de secours qu'on a utilisé). Et je met un cachet dans le magasin de vélo.

Je monte par Malaucène tranquillement en faisant quelques petites pauses par moment car il commence a faire bien plus chaud. Durant une petite pause je me retrouve assis dans les roché a coté d'un jeune Belge qui est a 3km du sommet mais qui n'en peu plus, il est en vacance avec ses potes et ont décidé de louer des vélos pour monter sauf que lui a eut un vélo avec un double plateau et déjà monter jusque là avec un double c'est super.

Malaucène->sommet : 2:13:52

De là je descend vers la voiture en 9:24, puis après avoir de nouveau fait le plein je descend jusqu'à Sault. La descente n'est pas très pentue, et la route en mauvais état, si on rajoute que je suis tjr sans les 6 plus petits pignons je ne sais pas descendre vite... donc 44:16

Puis je me retrouve a aider une femme anglophone qui a fait le ventoux par Bedoin, mais c'est trompé de chemin au chalet Reynard donc elle doit remonter 18km jusqu'au chalet avant de plonger sur Bedoin. Y avait un mot que je ne trouvais plus en anglais, c'était comment dire carrefour et j'ai retrouvé grâce au film avec Britney Spears -__- ....

A Sault je décide de manger un bout, car en roulant j'avais juste mangé une barre et demi d'isostar et 2 gels antioxydants . Donc je commande un croque et un cachet sur ma carte. En mangeant un vieux vois ma plaque de cinglé du ventoux. On discute un peu car il a fait partie des tous premiers a avoir fait ce truc.

Puis je commence a monter vers Sault, au pied je dépasse 2 flamands, je me met dans leur roues mais ils sont trop lent. Quelques km plus loin je vois la camionnette qui les a déposé qui se trouver a l'arret sur le coté, donc je dit a la femme qu'ils arrivent comme ça elle est prête pour les photos. Quelques km plus loin, c'est pareil sauf que j'ai vraiment fait un trou par rapport a eux donc ça ne sert plus a rien...

Puis je commence a en avoir marre de cette route a la con avec un pourcentage même pas dur (c'est du 4 a 5%...) donc je décide d’accélérer mais tjr en étant bloqué sur les 4 plus grands pignons, donc je tourne les jambes dans les 90 tpm et j'atteins les 20 a 25km/h.

Sault-> Chalet Reynard : 1:16:49

J'arrive a la voiture, c'est fini vu que j'ai déjà fait la partie voiture->sommet au matin

Notes

[1] vu mon poids l'absence d'arbre au sommet, peut être problématique pour moi en cas de fort vent

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

:-) :) ;-) ;) :-/ :-| LOL :-D :( :-( :-C 8-) :-o :-O ;-( ;(' 8-O

Fil des commentaires de ce billet