Blog.dedj

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Sous-catégories

mardi, novembre 12 2013

Duathlon de Malonne 2013

Comme chaque année depuis un bon moment, le 11 novembre je participe au duathlon de malonne

Le principe est tjr le même, et le parcours aussi : 4km de course a pied, 18km de vtt, 2km de course a pied

Cette année la météo de la semaine a été très pluvieuse et donc le terrain est bien boueux. Le temps était sec mais quand même un peu froid.

Seul petit changement dans l'organisation, sur le parcours on traverse une route qui est en travaux. Et il y a la déjà les 2 bordure mais rien derrière donc on est sensé monter, avec le vélo, un trou de 50cm de haut. Mais heureusement, les bénévoles sont là : ils ont installé une petite rampe en terre et en bois pour qu'on puisse passer sur le vélo ;-)

Cette année comme entraînement c'est un peu mieux que l'année dernière (0), mais c'est pas top non plus donc j'y vais sans objectif autre que m'amuser. Sans compter que j'ai remarqué le soir avant le duathlon, que c'était impossible de passer sur le grand plateau...

Bien entendu, je fais le trajet vers le duathlon sur le vélo. Ce qui fait que j'arrive au retrait des dossard avec déjà pas mal de boue. Les formalités remplies, je sors pour adapter mon équipement (retrait de ma gore tex vu qu'il pleut pas, et j'en profite pour mettre des chaussettes sealskin [1] )

Et qui je vois arriver : Paul Henri, qui officie comme speaker. Il m'a reconnu du triathlon de Namur, et donc a décidé de m'interviewer. on discute un peu puis je lui dit que j'ai pas trop envie d'être interviewer, mais il ouvre son micro pour raconter qu' "un sportif a fait une partie du parcours et le circuit est sec" je suis donc bien obligé de répondre "oui très sec, je n'ai que de la boue des pieds au genoux" :-)

En allant installer mon vélo, je croisse un tri-athlète que je connais donc on discute un peu. Puis un peu avant le départ un VTTiste que je connais d'un forum. Le temps passe relativement vite et le départ est donné. J'ai même pas entendu le coup de corne de brume.

Je démarre molo, puis je dépasse petit a petit quelques personnes pour me retrouver avec des gens qui ont +:- le même rythme.

les 2 tours se passent plutôt bien, si ce n'est que j'ai une de mes mini gourdes qui ne ferme pas. donc je suis un peu mouillé.

La transition est très rapide, vu que je n'utilise pas de pédales auto : mon casque et c'est réglé.

En vtt, mes pneus ont un peu de mal dans la boue, mais ça passe quand même. Juste une petite chute sur glissade au 2eme tour dans le passage entre 2 clôtures (j'ai évité de peu le fil barbelé, et comme me fait remarquer une amie. Tomber dans les fils barbelés le 11 novembre, ça serait con)

Un peu plus loin, dans une descente j’entends hurler et un mec par terre. Je m’arrête mais le mec n'a rien de grave. L'hurlement semble être juste du dépit car il était là pour la gagne et s'est planté / a eux un soucis mécanique.

le dernier tour un autre mec se plante dans une glissade, mais là aussi aucun soucis juste des vêtements un peu plus boueux.

La transition vtt-> vélo se passe bien, si ce n'est que j'ai retiré l'attache de mon casque en rentrant dans le parc a vélo (comme chaque fois). Alors qu'en fait, on ne peut défaire son casque, qu'après avoir déposé son vélo. Un référé de la fédération est là, et donc il attend que j'ai retiré mon casque pour me demander de la remettre puis de le retirer (ça correspond +/- a une pénalité de 10 secondes) Je ne suis pas a 10 secondes près, mais au moins j'ai appris un truc. Je recommencerais plus ^^

Pour les 2 derniers km. Au début paul henri m'encourage :) . j'ai plus trop d'énergie dans les jambes, je n'arrive plus qu'a faire des petits pas. Mais je termine en encourageant les gens qui courent avec moi.

Mais voilà c'est fait :)

Note

[1] chaussettes étanches

lundi, août 26 2013

Triathlon de Namur 2013

Après un an d'absence pour cause de mariage, me voilà de retour au triathlon de Namur

Le parcours n'a pas changé sauf 2 toute petite adaptation pour cause de travaux et d'immeuble qui risque de s’effondrer.

Cette année si, vu que j'habite plus en plein centre ville il faut que j'adapte un peu mon horaire pour y aller donc, dès l'ouverture des inscriptions je suis présent.

Ce qui permet a Paul henry de compléter son "classement des inscriptions", et de faire un vanne sur mon nom de famille (je lui ai fait un beau pouce vers le bas pour montrer que c'était vraiment nul). Puis une mini interview pour meubler car y a pas encore grand monde. Je lui demande si vu la pluie, on peut rouler a vélo avec sa combi de natation mais il dit que non :(

je rentre chez moi me sécher... et terminer ma préparation. puis quand c'est l'heure je retourne au départ le temps de m’apprêter. Mauvaise surprise il reste plein de sable de "Namur plage" et avec la flotte ben tout ce qu'on met par terre est crade

En me rendant au départ, je passe devant la tente croix rouge et je vois la copine qui était déjà la a anhée :)

Au départ je discute avec 2 mecs qui ne sont pas habité, voir même des néophytes. Y en a même un qui va nager en caleçon ^^

Le départ se passe bien, y a juste que vu que j'ai beaucoup bossé le jour avant (2 tonnes de béton a la main...) j'arrive pas a faire super bien du crawl. Donc je nage en brasse coulé, brasse normale et un peu de dos pour changer.

Quand je sort de l'eau il reste encore dans les 10 personnes dedans (sur 350, oui je suis nul en natation)

La transition est un peu compliqué avec ce putain de sable qui colle aux vêtements

(je pense avoir entendu un 336, mais je sais plus si c'est après la nage, ou avant la citadelle voir après)

Dès le début de la partie vélo, je commence a dépasser des gens. Dont plein de femmes. Comme a chaque fois j'ai un petit mots pour chaque personne que je double. Car ça peut les aider, et puis avec la météo y a très peu de touriste pour les encourager

Sur tout la longueur de la citadelle, je dépasse au moins 20 personnes. Et au sommet ça continue. J'ai décidé de rouler le plus possible sur le grand plateau donc ça roule quand même pas mal, même si ma cadence est pas top. Le principal problème, c'est le descentes. Car les routes sont détrempées et j'ai plus roulé sous la flotte depuis très longtemps. Donc je prend pas de risque.

Arrivé au niveau du croisement avec le retour, les premiers arrivent....

Dans la côte du demi tour, j'encourage les gens qui n'en peuvent plus avec des "a la maison, c'est fini" ce a quoi on m'a répondu après "tu raconte des bêtises" oui bon ça monte encore 10m mais a du 5% après des passages a 16% c'est quasi du plat.

Je double aussi un mec avec un vélo de rando, on discute un peu et il viens de faire un truc de plusieurs jours en run&bike Un sur le vélo avec les baguages, l'autre qui court et ils changent de temps en temps (y a des dingues...)

Dans la descente de la citadelle, je freine tellement que je me fait doubler pour la première fois par 4 mecs mais bon c'est des gens que j'avais doublé avant donc pas de soucis.

A la transition, je retire ma gore tex pour rouler avec ma fine veste qui j'avais en dessous. mais elle est trempée :( un des bénévoles me fait la remarque que j'allais courir avec mon casque, merci a lui. ça m'aurais pas trop géné, mais ça aurait fait con.

Le parcours le long de la sambre est un plat sauf la rampe pour le pont de l’évêché et les escaliers près du pont de france. mais ça glisse pas mal vers le pont de l’évêché car c'est des vieux pavés bien glissant avec la pluie.

Y a bcq de monde, mais on ne sais pas si c'est le premier, deuxième ou troisième tour (sauf au rythme, mais c'est pas une science exacte, il peut y avoir de très bon coureur qui ne roule pas vite a vélo)

Je cours comme je peut (vers les 10km/h). Et dans le dernier tour je me permet même d'acceler un petit peu

samedi, août 3 2013

Mosathlon 2013

Après une absence l'année dernière (je ne pouvais pas m'entrainer en natation car j'ai déjà des épaules très larges et donc du mal a trouver un costard pour un mariage...)

Je reviens au Mosathlon a Anhée

Nouveauté au mosathlon, ils ont fait un parcours enfant durant l'aprem avec de la nage en piscine.

Nous autre on nage en meuse : 800. Puis on cours +/- 10km avec une belle cote dans les bois, et un parcours "vtt"

La t° est bien élevé mais je nage quand même avec ma combi. Les autres ça doit être pour nager plus vite, moi c'est juste pour que je puisse me laisser flotter ^^

Je nage pas trop bien, mais mieux qu'au triathlon de Wanze car je me suis entraîné a nager en crowl avec la tête sous l'eau (impossible a Wanze :s ) : un peu de crawl, bcq de brasse, un peu de dos

Je sort avant-avant-dernier LOL sauf que les 2 mecs nagent en short donc pas besoin de se changer pour eux. Moi je dois retirer ma combi de natation, mais pour la première fois je cours avec une combi de triathlon en dessous

I'm sexy and i know it ^^ moi en combi

( En plus, en gros boulet, j'ai été déposer mon sac avec mes chaussure de course a pied dedans et ... mes chaussures de ville au pied : donc chaussures de ville + combi trempée = chaussures trempée)

Dès le départ de la course a pied je dépasse une madame, puis plein de personnes (mais c'est des spectateurs :( :-D ) un peu avant le bois je récupère les 2 derrières moi dans l'eau ainsi qu'une fille, sauf qu'il ya un coureur a pied donc dans les bois il me lache.

Dans la montée je dépasse un autre coureur, mais qui viens de se blesser donc il rentre en marchant.

Arrivé au ravito, les gens me proposent de l'eau dans un gobelet : je leur demande de le renverser sur moi pour refroidir mon corps mais ils ratent leur coups donc je m’arrête et le fais moi même.

2 petits tours a pied, puis hop sur le vélo.

La côte du début, fait bien mal et j'ai oublié de dégonfler un peu mes pneus. Par contre j'encourage les gens que je dépasse (sais pas s'ils sont a leur 1er, 2eme ou 3eme tour) avec mon klaxon Airzound

Après un tour, j'ai mal au ventre (c'est rare pour moi) mais je continue comme je peut.

Après avoir fini la course, je vais un peu discuter avec les gens de la croix rouge (y a 2 personnes qui étaient en formation avec moi), puis je vais demander où en est la dernière (la femme du début) : elle est en train de faire son 2eme tour.

Je demande a faire le dernier tour avec elle car elle va se retrouver seule (juste avant de commencer son dernier tour, on voit que l'avant dernier arrive), l'organisateur accepte :)

Donc quand la femme passe, je la suis avec 3 enfants (et son mari un peu plus tard)

En démarrant, l'organisateur demande mon n° je lui crie en disant bien de pas compter mon tour :)

On fait le tour avec la femme, elle roule avec un vieux Btwin et son cardio n’arrête pas de la rappeler a l'ordre. Dans la cote elle est obligé de marcher. Mais on fini tous ensemble en l'encourageant.

Juste le temps de prendre un peu a manger, et c'est la remise des prix (on est les seuls a ne pas avoir eut le temps de se changer)

Et on m'appelle ... 8-O

En fait ils ont un coupe pour le fair play, et vu que j'ai roulé avec la femme ils ont décidé de me le donner. Merci beaucoup, même si je l'ai pas fait pour ça

La femme viens faire une bisse pour la photo, et elle reste sur le podium car elle a droit a la coupe de la dernière femme :)

mardi, mai 8 2012

Duathlon Cinacien

Le groupe cycliste La pedale d'or a décidé de se lancer dans l'organisation d’événement sportif

Le premier truc c'est le duathlon cinancien, un duathlon vert (donc course a pied, vtt, course a pied)

Le départ se passait dans le parc saint rock, enfin réouvert après la tornade qui avait dévasté le parc

La première partie de la course a pied comportait deux tour : après un départ dans la drève et un tour complet du parc on le quittait pour aller chercher la très grosse cote de la rue de l'ermitage.

Après les deux tours on montait sur nos vélo pour un section urbaine vers l'IMP, où on prenait un chemin de terre puis une route et une grosse descente bien boueuse et on arrivait près de la piscine de ciney. On devait faire 3 fois ce tour

Pour finir on devait terminer difficilement le tour de course a pied.

Mon avis : pour une première organisation, c'est génial quasi aucune remarque a faire et je les ai félicité. Il manquait peut être un peu de place dans le parking a vélo mais c'est tout.

En plus j'ai eut la surprise de voir mon cousin y participer avec 2 de ses copains LOL

C'est sur l'année prochaine, j'y retourne et je m'entraine pour

lundi, février 20 2012

Fédérations de Cyclisme en Belgique

En Belgique la fédération officielle (cad reconnue par l'UCI) est la KBWB RLVB

Cette fédération publiait a une époque un magasine d'actu dans les 2 langues nationales, avec des couleurs, des photos, des reportages, des test de matériel, des conseils etc (un truc de qualité quoi)

Pour des raisons politiques, la fédération s'est scindée en 3 parties la FCWB pour la wallonie, la WBV et la VOR

Suite a ça, le magasine a disparu pour donner du coté francophone, une revue de quelques pages avec principalement le calendrier des courses et les avis de suspension. Tandis que du coté néerlandophone le niveau avait un peu diminué mais c'est tjr plus intéressant a lire.

La FCWB dispose d'une section coureurs et d'une section cyclotouriste.

Il y a quelques années la sections cyclotouriste comportait, en province de Namur, plusieurs dizaines de clubs. Mais suite a certaines décisions des responsables de la province, la plus grande majorité des clubs sont partit petit a petit et ils ne se retrouvent qu'à 4 ou 5 clubs pour faire un calendrier...

Donc moi en tant que coureur FCWB, si je voulais simplement faire une rando organisé j'étais obligé d'aller rouler dans une autre fédération (la FFBC, dont je vais parler plus bas) avec un surcout dans le prix d'inscription (assurance) car j'étais pas de la bonne fédération (mais la FCWB refuse qu'on aie 2 licences)

La FFBC donc, est une autre fédération issue aussi d'une scission (je ne sais plus le nom de la coupole commune) et la version néerlandophone est la VBR

C'est une fédération uniquement de cyclotouriste, et de toute façon s'ils voudraient faire des courses ça ne serait pas reconnu par l'UCI

En province de Namur, cette fédération comporte 20 clubs et donc le calendrier des randonnées est bien plus fournis.


Pour la saison 2012, j'ai donc décidé d’arrêter de prendre une licence de compétition ( a la FCWB) pour toute une série de points :

  • les suspensions de certains coureurs VTT ayant participé a des courses non reconnue par la FCWB
  • les "test" d'imposition des primes de courses des filles a la source alors que les autres n'ont pas ce traitement [1] (comme s'il y avait encore besoin de faire du mal aux filles...)
  • l'absence quasi totale de rando cyclo en province de Namur
  • le très faible nombre de course en province de Namur. On va me dire que c'est a cause des organisateurs, mais on ne fait rien pour les aider (une course elite c'est dans les 1000€ a sortir...)
  • le refus qu'on aie une licence dans chaque fédération
  • la publication d'un calendrier a la mi février alors que les organisateurs devaient remettre leur demande de course pour le 15 novembre 8-O (pour un calendrier qui reste quasi le même d'une année sur l'autre en plus)
  • le fait que l'UCI n'as pas réussi a imposer une reconnaissance des licence UCI des autres pays sur les cyclosportives française (on paye plein pot alors qu'on devrait avoir le tarif réduit)
  • les pressions sur les personnes qui ne font pas comme la fédé pense qu'il faut faire

Bon on va pas dire que la FCWB perd un très grand coureur LOL , mais ça sera bcq plus économique pour moi (licence qui fait /2) et 1€ d'économisé sur chaque rando et la seule différence d'assurance étant une diminution de la prime en cas de décès.

Malgré ça je viendrais quand même voir quelques courses (et prendre des photos), peut être même donner un coup de main aux organisateurs (comme signaleur ou autre)

Note

[1] Mais en cas de contrôle du fisc ça peut leur tomber dessus, car y a une case spéciale a remplir dans la déclaration d’impôts

samedi, novembre 12 2011

Duathlon de Malonne 2011

Chaque année je participe au duathlon de Malonne

(Liens vers mes précédants comptes rendu : 2010200920080)

Cette année j'ai manqué particulièrement d’entraînement car j'ai un petit problème au genou droit, ce qui me fait bcq de soirée chez le kiné. Et a ça s'ajoute 2 superbes cloches que j'ai chopé en faisant du roller avec des chaussettes pas adaptés.

Mais bon y a aucune raison que j'y participe pas :)

Donc après un trajet à vélo jusque là et la récupération de mon dossard, j'attends un peu que le parc a vélo soit ouvert. Un peu avant l'heure d'ouverture du parc a vélo le speaker dit que c'est étonnant qu'il n'y aie encore personne. Bon ben j'y vais alors :-)

Vu que je suis tout seul je discute avec les bénévoles, puis je vais ranger mon vélo et là le speaker viens m'interviewer... on discute un peu météo, stratégie (démarrer a fond, accélérer au milieu et finir au sprint )

après je retourne a la salle car il ne fait pas spécialement chaud, et j'attends l'arrivé de quelques potes cyclistes.

Après l'échauffement, on s'installe derrière la ligne et on attend le compte a rebours qui n'aura pas lieu, car ils ont décidé de faire le départ a exactement 11h11 (vu qu'on est le 11/11/11). Donc c'est un départ un peu stressant mais ça démarre bien

Je prend mon rythme de course a pied : a bloc (j'ai 199puls de moyenne lol ), la cote qu'on doit faire 2 fois est bien dure. Puis j'ai trop chaud, car bien entendu ma veste et mes gants long c'est bon pour rester a ne rien faire mais dès que je cours c'est chaud.

Donc arrivé au parc a vélo, je vire ma veste, mets des gants longs, mon casque et c'est partit.

Vu les diffèrences de niveau des gens c'est pas facile de trouver des gens avec qui rouler donc ça fait le yoyo, particulièrement avec une femme et un coureur de marchovellette

Je roule a a bloc, tout en pensant a boire et manger un peu. Je suis parfois gêné par des personnes devant mais c'est pas trop grave car je ne joue pas la gagne

Pour la première fois le circuit VTT est bien sec, et je vois directement que mes tours sont quand même bien plus rapide et donc mon record VTT est en vue.

A noter qu'au 2eme tour après la grande descente sur route j'ai roulé toute la partie dans le domaine sur le grand plateau, j'avais pas fait gaffe lol

Quand on se dirige vers la fin du VTT la femme avec qui je roule +/- hésite et donc je l'enméne sur le bon chemin.

La transition VTT/CAP se fait bien, mais j'ai but un peu trop a la fin du VTT est donc ça me pèse sur l'estomac. Je laisse donc partir la femme, et je cours a mon rythme

Je me fais doubler une fois ou deux puis je termine enfin ce duathlon

lundi, septembre 5 2011

Triathlon de Namur 2011

Pour ceux qui s’intéressent au triathlon depuis longtemps, voir très longtemps, le triathlon de Namur n'est pas une nouveauté.

En effet, il a existé un triathlon de 1984 à 1993. Mais les organisateurs avaient décidé d’arrêter vu les problèmes de circulation dans le centre ville.

Cette année le Triathlon Namur Team a décidé de relancer le truc, au menu :

  • 600m de natation en Meuse (du pont de jambes, jusqu'au grognon)
  • 22km de vélo, avec l'ascension de la citadelle et un trajet vers Bois de Villers
  • 5km de course a pied le long de la Sambre

Bien entendu dès que j'ai entendu ça, je me suis inscrit :-) d'ailleurs je suis le premier a m’être inscrit sur leur site.

Comme entraînement j'ai fait quelques séances de natation en piscine et quelques unes en meuse (grâce a Namur plage), sans compter ma participation au mosathlon

En vélo, j'ai suivis mon entraînement normal et en course a pied j'ai rien fait.

Le jour de l'épreuve, il fait beau, très très beau même un peu trop d'ailleurs.

Arrivé dans les stands du vélo, je prépare mes brols dans l'ordre en essayent de ne rien oublier pour ne pas perdre de temps durant les transitions. Et je discute un peu avec les autres participants.

Les participants sont comme les organisateurs le voulaient : des mecs de très haut niveau pour le spectacle [1] , des triathlètes, des sportifs et des pas trop sportifs

Ce qui donne un spectacle bien sympa où des vélos de clm a des milliers d'€ côtoient des vtt topbike

Le départ se déroule sous le pont de jambes, les premiers partent comme des fusées, moi je nage a mon rythme avec une alternance de crawl/brasse.

A peine sortit de l'eau avec l'aide des bénévoles, je trottine jusqu'aux vélo en retirant quasiment toute ma combi pour grappiller encore quelque secondes.

Le départ du vélo se déroule très bien, je bois vite un coup en pédalant et on commence l'ascension de la citadelle. Là je commence a doubler des gens quasi non stop. Par contre dans les tournants avant le passage sous le pont je suis obligé de freiner dans la montée car une personne dans un gros 4x4 a peur des tournants (alors qu'il n'y a pas de cycliste devant)... et quand elle aperçoit qu'il y a plein de cycliste dans le tournants au dessus elle se gare, donc j'en profite pour doubler.

Dans l'ascension je dépasse même un mec en vtt qui est en train de pousser sa copine :)

Au sommet de la citadelle, je met le gros braquet et je commence a rouler. J'ai été reconnaître le parcours le jour avant donc j'aurais pas de surprise. En roulant j'encourage ceux que je dépasse et a l’approche de la principale difficulté (l'ascension de la rue Edouard Binamé) je leur indique qu'après c'est calme. Dans l'ascension, je dépasse un gamin puis un mec en vélo de triathlon (n° 208) mais qui semble peiner en montée.

Quelques km plus loin, le mec avec le vélo de triathlon me récupère. Mais vu que le drafting [2] est interdit il roule quelques mètres derrières moi ou sur mon coté.

Quand on arrive vers la citadelle, je lui dit de faire gaffe dans la descente car y a des 180°. Je mange vite un dernière morceaux et bois car il va faire très chaud en course a pied

La transition Vélo->course a pied a été bien réalisée aussi. Et comme je l'avais deviné la course a pied va être très dure car la chaleur est énorme. Y a quasiment pas de vent, le soleil se reflète dans l'eau, ça tape très fort. Je suis obligé de marcher par moment car j'aime vraiment pas la chaleur

Mais bon je termine, et je suis bien content de ma prestation

Merci aux organisateurs pour leur super boulot, merci a la fille du binotan qui m'encourage en me doublant en course a pied (j'avais fais pareil en vélo avec elle), au garçon qui était a coté de moi dans les stands avec qui j'ai bien discuté, avec Pascal. Et bien entendu tous les bénévoles

Quelques sites des photos Par sudpresse Le Bia bouquet Par Magali Saingery une ?intégrale? par Jerome Lambert Par Pascal FGN

En pièce jointe les résultats par l'équipe de EasyChrono

Notes

[1] Genre un qui va a Hawai...

[2] le fait de rouler en peloton

dimanche, juillet 31 2011

Mosathlon 2011

Cette année quand j'ai appris que le triathlon de Namur renaissais, j'ai décidé d'y participer.

Vu que c'est début septembre ,j'ai le temps pour m’entraîner.

Sauf que via une connaissance d'un site de vélo où je suis présent, j'ai repensé qu'il existait le mosathlon a Anhée.

Il s'agit d'un triathlon récréatif de : 800m de nage, 10km a pied et de 16km de vtt

On pouvait y participer en équipe de 3, ou alors en solo.

Je ne voyais pas trouver 2 autres personnes pour y participer avec moi (quoi que peut etre une vttiste si je m'occupais de la course a pied), donc je me suis inscrit seul comme un grand :-)

Donc je ne me suis entraînée que pour la natation, en estimant que pour la course a pied je serais sur mes acquis (très faible car j'ai pas fait beau de course a pied cette année) et en vtt ça devrait aller sans problème.

J'ai donc fait des entraînements en piscine pour l'endurance (a chaque fois dans les 2km par séance) et après achat d'une combi de surf 2 séance de natation en Meuse dans la zone de Namur Plage.

Le jour de la course

Le départ de la natation ne se déroule pas a coté du hall omnisport, donc un minibus nous transporte vers la sortie de l'eau pour y déposer nos affaires puis au début de la natation pour qu'on puisse démarrer.

Dans le bus ça rigole bien, pareil sur le bord de l'eau. Surtout quand on voit passer un groupe de canard en train de nager au ras de l'eau, heureusement qu'il n'y avait personne dans l'eau a ce moment là ça doit faire mal un canard dans la tronche.

L'eau n'est pas trop chaude mais ça devrait aller, Après quelques mètres dans l'eau, je viens me remettre sur le bord et j'entends qu'on m'appelle c'est un copain qui est venu m'encourager avec toute sa famille :-)

Le départ se donne et directement je me retrouve dans les dernières positions. Mais je ne sais pas trop pourquoi j'ai un peu de mal a faire de la brasse coulée, peut etre le fait d'avoir autant d'eau autour. Je nage a mon rythme en encourageant les autres qui sont +/- au même niveau que moi (une femme seul qui est devenant, et un mec en équipe derrière)

Je trouve que ça n'avance pas, mais d'après le chrono j'ai fait les 800m en 22 minutes ce qui est raisonnable. La transition se déroule pas trop bien car j'ai du mal a enfiler mon maillot de vélo vu que j'ai la peau bien mouillée. Mais bon de toute façon je suis le dernier en solo donc je prend mon temps.

La course a pied démarre par une petite portion en ville, là j'ai un peu de mal a prendre mon rythme mais ça reviens vite sauf que le parcours de course a pied comporte une grosse cote remplie de boue où je glisse pas mal. Durant le 2eme tour de course a pied, je double un coureur en solo.

La transition course a pied -> vtt se déroule bien, faut dire que c'est simple de simplement mettre son casque.

Le vtt comporte 3 tours, je fais le premier en faisant attention car je ne connais pas le parcours et les difficultés qu'il comporte. Dans la cote qui est juste après le 2eme tour je récupère pas mal de monde. Un gamin qui est en équipe arrive a suivre et on roule un peu ensemble a faire des relais sauf qu'il a explosé sur le fin mais bon c'était son dernier tour.

Je continue le vtt a bloc durant mon 3eme tour et en passant la ligne d'arrivé je me décide enfin a passer par le pont basculant de l'arrivée :)

jeudi, novembre 11 2010

Duathlon de Malonne 2010

Comme chaque année depuis maintenant un long moment (8 ou 9eme participation), j'ai participé ce 11 novembre au duathlon de Malonne

Il s'agit d'un duathlon VTT avec 4km à pied, 18km en VTT et 2km a pied

Cette année le temps était très froid (même si a a déjà eu du -5° il y a quelques années), puis ils annonçaient le passage d'une tempête. Sans compter qu'il avait bien plu toute la semaine.

Pour m'y rendre, j'y vais en vélo normal c'est ma zone d'entrainement. Récupération du dossard en échange d'un certificat médical, échauffement, je dis bonjour a ceux que je connais et je discute un peu avec les gens.

Le départ se donne sans que j'entende un bruit, bah c'est pas grave on suit la masse.

Je cours comme je peux, car j'ai repris la course à pied il y a 3 semaines. Je perds 2 minutes par rapport à l'année dernière. En courant, je dépasse et j'encourage Émilie, car elle doit me dépasser par après (c'est obligé)

En VTT je fais une bonne transition, mais la boue dans le domaine est super collante et certains endroits dans les bois sont vraiment très boueux faut bien reste attentif. Je vois Émilie qui me dépasse dans la roue d'un mec, je saute dans les roues pour récupérer un peu le mec saute, on arrive sur la route et je vois Émilie qui relance, je crie que je suis là je dépasse et elle se met dans ma roue pour une bonne partie de la descente. Mais bon ça crame un peu les jambes surtout que le vent n'aide pas.

Je la laisse partir et je fais mes 2 autres tours de VTT dans le même temps que le premier, mais le vent commence sérieusement a forcir [1]

J'arrive au parc pour ranger mon vélo avec un peu d'avance pour cette partie là par rapport a d'habitude. Je range mon vélo, retire mes gants, retourne mon dossard et je commence a courir, Oui vous avez bien vu il manque la phase "je retire mon casque" je suis tellement habitué a l'avoir que j'ai remarqué que je l'avais après 500m :-D

Comme chaque fois, j'ai un peu de mal dans la dernière montée, mais je sais que je suis +/- dans mes temps habituels donc je continue.

D'après le classement j'améliore mon classement au général de 16 secondes, et je gagne 18 places. Pour un mec qui a eu l'autorisation de courir a pied il ya 3 semaines, et le vélo il y a 4 semaines c'est plus que correct lol

Si on me demande ce que je fais le 11 novembre 2011, c'est une question inutile je serais là-bas

Notes

[1] a bloc dans la descente sur route, avec le vent de face je reste bloqué a du 33km/h

vendredi, juillet 2 2010

Roller bike parade 2010

Depuis quelques années il existe dans des villes belges une parade de roller (avec parfois des vélo)

Mais c'est pas comme les gay prides etc, ici c'est chaque semaine

Donc depuis le 1 juillet jusqu'au 26 aout, c'est RDV place de Wallonie à Jambes chaque jeudi vers 19h30, 20h (le site belgium rollersindique 19h par erreur)

Au menu une balade de 20km avec escorte de police (en voiture, roller, et vtt et puis chez nous c'est pas des lopettes 8-) )

Il y a 2 groupes (roller et vélo) qui roulent a la même vitesse mais séparé pour des raisons de sécurité (ça freine différament)

Chaque groupe dispose de sa sono :-) et y a des distributions de bouteilles d'évian et de red bull (sponsors) pour rafraichir / booster les gens

Et cette année j'ai décidé d'y aller donner un coup de main pour relayer la police (il faut au moins 2 personnes par carrefour et le peloton est très long), et je suis le seul du staff en VTT

- page 1 de 3